Jean-Marc QUARIN


Le Guide indépendant de l’amateur de vins de Bordeaux

CLOS MANOU 2014 Médoc 16,5 // 92
On ne m'a jamais autant parlé de ce cru au cours de toutes les dégustations primeurs effectuées dans d'autres propriétés. Les Bordelais ne sont pas matinaux ! Couleur sombre, intense et belle. Beau nez fin, fruité, pur, subtil et floral. Belle entrée en bouche charnue puis le vin se développe très savoureux avec du goût,de la pulpe, du corps, de l'allonge et des tanins fins. De plus en plus fin depuis 2011. Bravo !

PETIT MANOU 2014 Médoc 15,5 // 88
Ma meilleure note donnée à ce cru en primeur. Dans ce millésime compliqué, le second vin de Clos Manou gagne de nouveaux galons. Très fruité au nez, il offre une bouche parfumée et suave à la tannicité douce, au corps moelleux. Et surtout il s'achève sèveux, bien construit avec une forte note plaisir. Un profil d'Outsider !


CLOS MANOU 2013 Médoc Note Potentiel : 15,75 Note plaisir : 15,5
L’Outsider no 1 dans le Médoc et de tout Bordeaux tire remarquablement son épingle du jeu dans ce millésime difficile et en profite pour asseoir sa réputation et bousculer un peu plus les hiérarchies (voir l’étiquette). Belle couleur sombre. Nez fruité, frais, mûr, et moyennement aromatique. En bouche, le vin caresse, offre beaucoup de fruits, se développe savoureux, très bien construit, avec du goût, un corps moyen et des tannins fins. Belle persistance aromatique. C’est bon ! Assemblage : 43 % cabernet sauvignon, 48 % merlot, 5 % cabernet franc, 4 % petit verdot. Alcool : 13°29, pH 3.67. IPT 74. 
2018 - 2025


PETIT MANOU  2013  Médoc    Note Potentiel : 14,75    Note plaisir : 14,5 
Voici le meilleur rapport qualité-prix du Médoc ! Un vin gourmand, riche en fruits rouges et au corps bien ajusté. Beaucoup de plaisir de suite. Assemblage : 45 % cabernet sauvignon, 45 % merlot, 6 % cabernet franc, 4 % petit verdot. 
2016 - 2022

CLOS MANOU MÉDOC 2012 16,25 - 16,5 // 91 - 92
Quel outsider ! Il ne lâche rien cette année, tout au contraire ! Bravo, bravo, bravo ! Couleur sombre de bonne intensité. Nez fruité, floral, suave et fin. Il possède la douceur de l’année. Belle entrée en bouche moelleuse et caressante puis le vin se développe dense et plein avec du goût et un moelleux exceptionnel pour le millésime. Fin, il fond en finale et s’achève long et très savoureux. Un travail remarquable. Assemblage 58 % cabernet sauvignon, 29 % merlot, 12 % petit verdot et 1 % de cabernet franc. Alcool : 13°8. IPT : 85.

PETIT MANOU AOC MEDOC 2012 14,75 // 86
Couleur sombre de bonne intensité, pourpre. Nez discret, fruité, de type mûr. Bouche très fruitée et agréable, de corps et de longueur moyens.

CLOS MANOU AOC MEDOC 2011 16,75 Coup de cœur
Pour la première fois,  voici Clos Manou avec 75 % de cabernet sauvignon ! Un régal ! Pour ceux qui ne connaitraient pas l'outsider numéro 1 à Bordeaux, je vous renvoie vers ma chronique du 18/02/2012 où il a brillé contre les crus classés. Un niveau de note qui situe ce millésime au niveau de 2009, dans un style plus élancé, plus frais, plus cabernet sauvignon, plus subtil.

Couleur sombre, intense, pourpre et belle. Nez fruité, mûr, vanillé, aux arômes très précis. Entrée en bouche caressante et le vin se développe sur une texture raffinée, la plus raffinée jamais vue sur ce cru (Merci à la forte proportion de cabernet sauvignon). Le vin évolue juteux, dense, fondant, droit en bouche, mais charnu au milieu, vers une longue finale complexe et noble, aux grains de tanins fins. Ce n'est plus un simple Médoc, mais un mélange de Pauillac et de Saint Julien. Un immense plaisir et un grand succès. Assemblage : 75 % Cabernet Sauvignon, 15 % Merlot, 7 %  Cabernet Franc et 3 % et Petit Verdot (90 % vin de goutte, 10 % vin de presse)

CLOS MANOU AOC MEDOC 2010  16,5
C'est un vin coloré, au nez fin, fruité et pur.  En bouche, il est bâti différemment conformément à ce millésime, mais aussi à la volonté de Stéphan Dief (moins de saignées, plus petit rendement  de 45 hl/ha contre les 53 autorisés, vinification à plus basse température, extraction plus nuancée). Suave à l'attaque, dense, construit en allonge et un peu moins en largeur, il se différencie surtout des millésimes précédents en finale en affichant un des grains de tannin les plus fins que je lui connaisse. Très belle longueur dans un style Pauillac raffiné. Encore un succès avec un caractère délicieux et moins démonstratif. Les plus chanceux le commanderont en magnum où il deviendra brillant. (Le magnum élargit). Assemblage : 40 % merlot, 40 % cabernet sauvignon, 10 % cabernet franc et petit verdot.

CLOS MANOU AOC MEDOC 2009  16,75
Ma meilleure note donnée à ce cru en primeur Magnifique vin que je situe au-dessus du 2005. Grande couleur profonde. Nez profond lui aussi, très fruité, mûr et subtil. Superbe entrée en bouche dense et moelleuse où le vin se développe aromatique, gras, avec du goût, de la puissance et une présence tactile complexe et noble. Grande longueur. Personne ne pourrait imaginer que ce cru est élaboré à Saint Christoly du Médoc. Il est pourtant l'outsider numéro 1 sur la rive gauche. Composition : 56 % cabernet sauvignon, 38 % merlot, 4 % cabernet franc et 2 % petit verdot. Production : 20 000 bouteilles soit un tiers de grand vin sur les 9,5 hectares que compte la propriété. Degré d'alcool : 14,25° - Acidité totale : 3,50 - pH : 3,59 - IPT : 90. A l'analyse, personne ne pourrait croire que ce vin est impossible à cracher. Je rappelle que ce cru est éraflé à la main et qu'il est vinifié en 100 % fût neuf. Une démarche artisanale sérieuse et un prix doux. Un achat indispensable cette année. 2009 est le plus grand millésime de cette propriété.

CLOS MANOU AOC MEDOC 2008  16,25
Ma meilleure note attribuée à ce cru en primeur. Le meilleur rapport qualité prix de tous les 2008 : 16 euros TTC aux particuliers. Depuis l’année dernière, je suis allé trois fois à la propriété, dont une pour faire le tour du vignoble avec M. Dief. Je rappelle que tout le travail est manuel et que l’intégralité de la vendange est éraflée à la main et vinifié dans de tout petits contenants. En 2008, la nature a été généreuse dans cet endroit du Médoc puisque le rendement a été de 55 hl/ha. Il convient de modérer ce chiffre en soulignant que sur les vignes plantées à 10 000 pieds/hectare, cela ne fait jamais qu’1,2 kilos par pied. Comme souvent, les merlots ont été beaucoup saignés, 30 % cette année et les cabernets un peu moins. Il n’y aura pas de cabernet franc à Clos Manou. M. Dief les a jugé moins qualitatifs qu’en 2007. Assemblage : 54 % cabernet sauvignon, 42 % merlot, et 4 % petit verdot. Clos Manou représente 28 % de la récolte vendangée. Degré d’alcool : 13,2° - PH : 3,6 – Acidité totale : 3,3 – IPT : 92 Couleur pourpre, sombre et intense. Nez fruité, de type mûr. Entrée en bouche veloutée et le vin se développe aromatique et gras avec du corps et de l'énergie. Très savoureux, il présente des notes de cassis, puis de fumée et s'achève fondant et long sur un très beau grain de tannin. La présentation est particulièrement harmonieuse. Un grand succès de l'année. Vous pouvez écouter sur mon site l’interview réalisée au début des vendanges, à un moment où M. Dief était particulièrement inquiet. A cet instant précis, il pensait ne pas faire de premier vin. Les quinze jours qui ont suivi ont changé l’histoire de ce millésime que je situe dans la lignée des 2005. Un achat indispensable cette année.

CLOS MANOU AOC MEDOC 2007  16
Ce millésime est à nouveau un succès dans ce cru. Très bonne couleur rouge, sombre, vive. Nez fruité et aromatique. Bouche dense, moelleuse, au goût de fruits mûrs. Milieu de bouche assez rempli. Finale à la tannicité enrobée de longueur normale. C'est très bon. Félicitations à M. et Mme Dief pour leur application. Clos Manou, maintenant, est l'outsider de référence dans le Médoc.

CLOS MANOU AOC MEDOC 2006  16,25
Coup de cœur. Quel plaisir de goûter un tel vin ! Stéphane DieF et son épouse ont encore réussi dans ce millésime compliqué. A ce rythme, je pense que CLOS MANOU est en train de devenir le L'ANGELUS des crus non classés du Médoc. J'ai eu l'occasion de la comparer à eux dans ce millésime et il n'a rien à leur envier. Si la maturité du fruit semble optimale, on la repère dès la visualisation d'une couleur sombre. Le nez frais, très fruité et mûr. Quant à la bouche, elle fascine dès les premiers instants grâce à sa superbe entrée moelleuse et son toucher caressant. Très bien construit, le vin mêle la densité, l'équilibre et les qualités de toucher sans oublier une dynamique incroyable qui force à l'avaler. Le travail est superbe. Bravo. Dégusté à côté de cru bourgeois d'appellation communale, il s'est montré d'un niveau supérieur en particulier, j'ai beaucoup apprécié la finesse du grain de tannin qu'il offre cette année. Elle est le signe d'une application incontestable.

CLOS MANOU AOC MEDOC 2005  16,5
Coup de coeur Goûté en bouteille.Voici la plus grande bouteille de Clos Manou que je goûte. Avec ce millésime, ce jeune cru atteint un haut niveau et une majesté inconnue jusqu'alors. Très belle couleur sombre. Nez intense, fin et fruité. Bouche grasse, ample, juteuse et savoureuse. Riche, le vin s'achève long, suave et finement tramé. Bravo ! Attendre 2010 et avant 2025.

CLOS MANOU AOC MEDOC 2004  16,5
Je viens de regoûter ce vin deux fois, en novembre et décembre 2007. Sa note passe de 15,75 à 16,5. Par deux fois son nez fin fruité, mûr et complexe m'a enchanté. La bouche extrêmement savoureuse et ample au milieu est un délice. Très juteux, très fondant, doué d'un grand équilibre, ce vin s'allonge en finale et s'achève aromatique, séveux et très long. Il est incrachable. Bravo. Une montée en puissance vers un statut de cru classé. Le goûter et avant 2015-2020.

CLOS MANOU AOC MEDOC 2003  16,5
Je l’ai goûté deux fois cette année à ce niveau. A chaque dégustation, la grande fraîcheur du nez surprend. Ici, aucune note pralinée ne vient traduire l’effet canicule. On doit à l’argile du sous-sol, cette merveilleuse tenue aromatique. La bouche est pleine, aux appuis tanniques distingués et à la finale subtile. Goûtez-le maintenant et avant 2020.
Ce vin contient 70% de cabernet sauvignon, fait 14° d’alcool et présente un IPT de 100 !